Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Surveillez vos voisins, oui franchement regarder ce qui se passe au delà de vos frontières. Bien sûr, nous parlons de la crise financière qui touche l’Europe. Que vous soyez pays ou continent vous serez le prochain. La finance mondiale est vraiment malade. En attendant un remède efficace, nous sommes tous menacés. Alors cette crise qu’on qualifie toujours de financière sera bientôt chez vous… et sans doute plus vite que vous n’imaginez.  En fait, avec la globalisation de l’économie, la généralisation des technologies de l’information et de la communication, la construction de réseaux formels ou informels, l’accélération des échanges économiques, l’évolution des relations entre les  pays dominants, pays émergeants et pays dominés ou immergés  tout est devenu presqu’aussi contagieux qu’une maladie mortelle.

Aujourd’hui tout arrive tellement vite chez nous que parfois nous avons l’impression d’avoir les mêmes problèmes. Mais en réalité à y voir de très près et en considérant la gouvernance actuelle du monde, il ya d’un côté ceux qui  génèrent les crises et ceux en les subissent les conséquences sur une longue duré ; c’est comme il existait des pays ou des personnes qui créent des mots (aussi maux) sombres pour alimenter les nuits blanches des autres. Pendant ce temps il existe un troisième groupe qui pense pouvoir apporter des solutions. Mais au fond, dans toute cette confusion, c’est qui les maîtres du monde aujourd’hui autrement dit à qui profite cette crise ?

Vous pouvez bien chercher chez vos voisins mais avant il vous savoir à quel groupe de la gouvernance mondiale vous appartenez. Il s’agit de savoir tout simplement si vous faites du bloc où des monnaies semblent avoir été canonisées depuis  le choc pétrolier de 1973, de ceux qui gèrent les institutions financières et qui fixent le prix des matières premières, dont ils ne sont généralement pas les grands producteurs, selon la loi de leurs marchés. Si ce n’est cas, il est possible que vous soyez du camp de ceux veulent vraiment se faire entendre (émergeants) et qui manquent aucune occasion bonne ou mauvaise de faire parler d’eux. Par contre s’il arrive que vous ne soyez d’aucun des ces deux camps, alors certainement pour vous, nous sommes sûrs que vous ne faites pas partie des donneurs d’ordre et de leçon. Des donneurs qui donnent des conseils qui ne peuvent malheureusement pas vous servir de bon exemple ; ils tirent aussi le diable par la queue. Ils vous disent comment gérer votre économie, mais ils sont parfois incapables de contenir leur déficit budgétaire. Peut-être ce déficit finance-t-il  leur croissance économique, bon enfin !

Dans tous les cas, si vous êtes loin des centres de décisions vous êtes alors probablement  plus proches de ceux qui subissent le plus la crise. C’est tout à fait comme cela que l’économie (capitaliste) fonctionne. Des pays traversent depuis bien longtemps une crise économique, nous pouvons dire pour ces pays qu’une crise financière n’est qu’une situation habituelle de plus ; la plupart de ces pays connaissent et subissent déjà toute sorte de crise (financière, économique, politique et sociale). Pour ces deniers quelque soit le visage de la crise, ils savent que les crises se suivent et se ressemblent.

La crise est bel et bien chez vous, les suppressions des postes chez les autres auront un impact chez vous. Nous sommes au XXI è  siècle et la crise est toujours à nos côtés. C’est propre à notre évolution, la crise appelle des changements parfois brutaux et radicaux. Il y a quelques années, quel que soit la crise le peuple peut, par une révolte ou plus par une révolution, décider de changer de régime et de dirigeants. Aujourd’hui se sont les marchés et les places financières qui font la révolution. Les marchés ont favorablement accueillir les nouvelles concernant la démission de certains dirigeants en Europe.  Dès lors, nous pouvons supposer qu’une nouvelle page est entrain de s’écrire dans le monde avec un nouvel ordre de dirigeants supposés ou annoncés technocrates et économistes pour la plupart. Désormais on vous brandi la faillite, on dégrade des notes et on change des dirigeants, mais au fait  et si la Crise ne faisait que commencer ?

NB:

1. si vous avez besoin d’une « traduction » faites-le nous savoir au plus vite !

2. si vous avez l’impression de ne rien comprendre alors vous êtes sur la bonne voie, c’est pareil pour cette économie mondiale.

3. la crise n’est plus seulement à votre porte, elle est déjà chez vous et vous ne faites rien vous serez le prochain dirigeant, pays ou continent…

Tag(s) : #ECONOMIE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :