Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Dans le précédent acte, je vous avais promis de revenir sur ‘‘ planifier vos actions’’ et bien nous y sommes.  Il  est notoriété managériale de reconnaitre  l’importance capitale de la dimension stratégique dans les mécanismes de prise de décision. Les décisions  que vous prendriez aujourd’hui sont celle qui donnerons un sens à votre futur surtout celle de votre entreprise ou même de toute autre organisation.

Pour affronter le futur, vous devrez vous armer en conséquence ! Quoi que vous fassiez aujourd’hui, sachez-le les choses vont changer. Ainsi dans la bataille que vous mener pour atteindre vos objectifs, il faut comprendre ces changements ; cela suppose que vous y êtes préparé. Pour prendre de bonnes décisions, vous devez anticiper et planifier les futurs changements possibles. Car comme nous le rappelle Abraham Lincoln, président des Etats-Unis d’Amérique (1861-1865) « ce qu’il y a de bien avec le futur, c’est qu’il n’arrive pas d’un seul coup. »  C’est pour cette raison qu’il vous faut toujours avoir un plan pour tous vos projets.

Lorsque des objectifs clairs et précis sont définis (préalable à la  réussite d’un projet), il faut une démarche cohérente et adapté pour les atteindre. Ainsi dans un contexte imprévisible et un environnement incertain, il vous faut dépasser la simple prévision, une extrapolation du passé et songer à un plan. Parce ce que tout ne se déroule pas comme on veut, on doit toujours planifier nos actions, recourir à la planification stratégique comme outil d’aide à la prise de décision.

La planification stratégique, processus de prise de décision stratégique se présente généralement comme une démarche mobilisant l’ensemble de l’organisation pour s’adapter de manière plus rapide face aux changements continus de notre environnement. Elle permet d’identifier et de résoudre les problèmes à long terme pouvant surgir à la suite d’une décision.

L’un des principaux objectifs de la planification stratégique lorsqu’il s’agira obligatoirement de prendre des décisions, est de combler l’écart stratégique entendu ici comme le différentiel entre l’évolution souhaitée d’une organisation et une autre évolution dite conservatoire, celle-ci faisant suite des actions opérationnelles (décisions de gestion habituelle) en vue au paravent de combler à son tour un autre écart dit opérationnel, représentant l’écart entre l’évolution conservatoire et l’évolution probable ; une évolution lié au demeurant à l’environnement et si aucune décision stratégique n’est prise se détériore à mesure que le temps avance. Par conséquent pour éviter de subir votre évolution il faut la planifier.

Par ailleurs, Lorsque vous planifiez, vous devriez considérer l’information comme une ressource essentielle au même titre que le financement, le personnel, les locaux ou l’équipement. En effet, de la même façon que des stratégies sont développées pour ces ressources, une stratégie d’information bien planifiée contribue à la bonne santé de votre institution. Somme toute, c’est à partir des informations et indications reçues au départ que pouvez établir un excellent plan stratégique en vue de la réalisation de vos objectifs.

De plus on ne dira jamais assez l’information représente l’élément capital dans le développement de votre entreprise ou institution. Elle a une valeur stratégique ; en temps de guerre comme de paix l’information est déterminante. Il vous faut toujours en tenir compte dans votre processus de planification stratégique.  Par voie de conséquence et sauf omission de ma part, l’information est une ressource essentielle qui nécessite elle aussi une planification stratégique. Et sans doute une stratégie d’information bien planifiée contribue à la bonne santé de votre institution.

Dans tous les cas il vous faut planifier vos actions si vous aspirez toujours à gagner la guerre, car rappelons le l’économie c’est la guerre. Avec la planification stratégique, considérer vous comme un voyageur averti qui se préoccupe à l’avance de son trajet, des possibilités de moyens de locomotion, de réservations de ses hôtels.

Pour conclure sur la planification stratégique, une suite d’actions coordonnées qui vous invite à réfléchir sur le long terme, tout comme ce voyageur, il vous faut voir les choses dès le départ. Vous devez tout planifier avant de vous de jeter dans une bataille surtout sur une long période. Et c’est sans doute ce que pensait Aristote lorsqu’il écrivit : « C’est en considérant les choses dans leur genèse qu’on en acquiert une meilleure intelligence. »

 

 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :