Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1. Compte tenu de la complexité croissante de l’environnement économique, il est de plus en plus difficile d’anticiper, d’analyser et d’interpréter les tendances et développements futurs. Le besoin des organisations, des entreprises, régions et des Etats de s’armer contre des risques et menaces diverses  et de profiter d’éventuelles chances futures augmente simultanément. Ainsi dans la perspective de réduire les incertitudes liées au futur, les Etats font appel à toutes sortes de disciplines. Le concept de prospective, surtout stratégique,  peut aider à préserver et à améliorer leur capacité de décision et d’action stratégique dans un monde global marqué par l’imprévisibilité.

 

Faire de la prospective ou ‘‘entrer en prospective’’ n’est pas toujours chose aisée….  Et pourtant.

2.Selon la Commission Européenne, la prospective est un processus participatif d’élaboration des futurs possibles à moyen et long terme ayant pour but d’éclairer les décisions du présent et de mobiliser les moyens nécessaires à l’engagement d’actions communes. Autrement dit elle permet d’explorer les futurs possibles pour identifier les enjeux de demain et éclairer les décisions d’aujourd’hui. Il  s’agit avant tout d’une attitude d’esprit (anticiper et vouloir) et un comportement (imaginer et espérer) au service de l’existence présente et future.

La prospective au centre de plusieurs disciplines.

3.La prospective est une affaire collective, certes, mais c'est aussi une collection d'individus marqués par une trajectoire de vie quelque fois commune. Dans certaines mesure, les hommes  qui de la prospective peuvent provenir de divers discipline : le but recherché entant la fertilisation croisée des points de vue aussi divers que variés.

4.La prospective, par conséquent se trouve à l’intersection de toutes les disciplines. Elle est transversale et intègre plusieurs disciplines, contenant chacune des spécialités en nombre variable. En partant de la Géographie à l’Economique, l’on peut toujours recourir à la prospective ; qu’elle soit territoriale pour la première ou économique pour le deuxième.

Tout comme plusieurs disciplines telle que le management, la prospective est à la fois un art et une science.

5.C’est un art et une science ; un art parce qu’il d’un divertissement intellectuel. Chacun peut élaborer un scénario selon sa propre analyse et sans conséquence. Une science, parce que la prospective a une intention scientifique, elle suit une démarche scientifique qui semble parfois complexe, car synchronique dans son état et diachronique dans son processus.

Dix ans, c’est l’unité de compte de la prospective,

6.La prospective, approche systémique, est une synthèse du passé du présent et du futur.  Le temps de la Prospective est le temps long, son unité de compte est le plus souvent la décennie. Les études de prospective ont une raison de dix années ; par exemple Côte d’ivoire 2000, Côte d’ivoire 2010…. 2040 ainsi de suite. Le temps politique, lui, souvent opérationnel, est très court, au jour le jour la plus part du temps, à l’échéance de quelques mois sur la base des programmes politiques courants, exceptionnellement à moyen terme quand ceux-ci couvrent, par exemple, une législature de 4 à 5 ans.

Pour ne pas subit le changement, il faut le souhaité…. et le prévoir.

7. Prévoir le futur est généralement considéré comme impossible. Cependant la prospective dans son intention stratégique conduit nécessairement à réduire des écarts qu’ils soient opérationnels (au jour le jour) ou stratégique (long terme). La prospective vient donc pour pallier aux limites de la seule prévision trop souvent considérée comme une simple extrapolation du passé. Ainsi face aux changements annoncés et face à l’évolution sans cesse complexe de notre environnement global (économique, financier et technologique et, de manière plus spécifique, sur les transformations locales) la meilleure manière de se bâtir un futur radieux, c’est d’entrer en  prospective.  

8.Il est désormais plus utile de considérer sans doute que la prospective est la forme moderne de l’anticipation. Anticiper pour agir ! Elle seule, selon toute vraisemblance peut  permettre à une organisation, une entreprise, une région ou un Etat de se projeter très loin dans le futur. En somme, et ceux qui le savent vous le diront ; il n’a pas de prospective sans intention stratégique, la stratégie qui permet de voir loin et pour longtemps.

Enfin !

9.Il s’agissait ici de vous faire part de quelques points non exhaustifs de l’essentiel de la Prospective. L’aspect développé dans ce passage résume en quelque sorte ce qui relève de la prospective d’une manière générale. On sera d’accord s’il faut comprendre que la prospective une méthode exploratoire du futur. Il faut, donc en faire afin de moins craindre  le futur. S’il ne vous pouvez en faire pour quelques raisons que ce soit, demander à des personnes (spécialisées ou non mais très motivées) de s’y coller. C’est une activité cognitive parfois complexe mais toujours passionnant.

10.Hier seulement nous l’avons rencontré  et côtoyé. Aujourd’hui entre nous c’est comme une symphonie inachevée et un rendez-vous de plaisir et de liberté. Elle nous a séduits et nous nous sommes laissé emporter par l’élégance de sa démarche (méthode des scénarii).  Demain nous dirons Merci Prospective !

Fais-en de même ! Un peu si vous voulez, bien et vite, sinon faite le pour toujours ! ENTREZ EN PROSPECTIVE !

Tag(s) : #PROSPECTIVE

Partager cet article

Repost 0