Lundi 11 février 2013 1 11 /02 /Fév /2013 11:40

 

Le monde de l’information, du point de vue des entreprises, a bien changé depuis plus d’une décennie. En  effet,  les  entreprises  sont  de  plus  en  plus  nombreuses  à  prendre  conscience  de  la  dimension stratégique de  l’information. Ainsi,  il y a encore quelques années,  lorsqu’il était question de gestion de l’information en entreprise, il était fait implicitement référence à la chaîne documentaire. Or, désormais La diffusion d'Internet dans la plupart des entreprises permet d'avoir accès à un vivier   d'information   inépuisable.   En   2005,   93  %  des   PME   étaient   connectées   à Internet en France. Aujourd'hui le problème n'est plus d'avoir accès à l'information mais de la sélectionner, de la filtrer, de trouver la bonne information au bon moment.

 Dans ce papier, nous tentons de mettre en évidence les outils de recherche de l’information sur Internet selon l’annexe2 du guide de mise en place d’une démarche de l’intelligence économique de PME, sur http://www.cher.cci.fr

 

I- A propos de l’utilisation des outils de recherche 

 

Afin d’optimiser l’utilisation d’un outil de recherche (annuaire, moteur, méta moteur, ou base de données), il convient de maîtriser son fonctionnement. Nous vous rappelons ici  quelques conseils élémentaires à observer pour gagner du temps dans vos recherches.

 

Quel que soit l’outil à interroger, avant de se lancer dans une recherche il est nécessaire de :

 

1.  Se poser des questions au préalable (s'accorder un temps de réflexion)

 

- Qu'est-ce que je cherche exactement ? Pour quoi faire ?

- Le web est-il le moyen le plus rapide ?

 

Pour aller plus loin avec des recherches  complexes ou effectuer  des recherches pour quelqu'un d'autre prendre des notes avec un questionnement systématique :

 

•  Qui ? Profil du demandeur

•  Quoi ? Nature de l'information

•  Où ? Limites géographiques, (lieux ressources)

•  Pourquoi ? Objectif

•  Comment ? Outils, méthodes, stratégie

 

2.  Se familiariser avec la syntaxe

 

L’utilisation des opérateurs et des méthodes de recherche permettra d’être le plus précis en utilisant : 

 

2.1.  Les opérateurs booléens 

 

• ET / AND : les deux mots saisis doivent apparaître dans les résultats 

• OU / OR : l’un des deux mots seulement doit apparaître dans les résultats 

• SAUF / NOT : le terme saisi ne doit pas apparaître dans les résultats 

• NEAR : les deux termes saisis doivent apparaître proches l’un de l’autre 

 

 

2.2.  Autres outils 

 

•  Les guillemets 

Permettent de spécifier que les termes saisis entre les guillemets doivent apparaître dans les résultats tous ensemble et dans l’ordre indiqué (exemple : «développement durable») 

 

•  La troncature  

L’utilisation du symbole de troncature (*) permet de faire une recherche en remplaçant n’importe quelle chaîne de caractère par  * (exemple : telephon* pour téléphone, téléphonie, téléphonique…) 

Remarque : l’utilisation de la troncature n’est pas prise en compte par tous les outils de recherche

 

•  Les pages de recherche avancée des moteurs 

La recherche avancée propose  souvent d’autres options qui  permettent de limiter la  recherche et donc d’accroître la pertinence des résultats (exemple : limiter les recherches aux pages dont l’extension est .gouv.fr …) 

 

Le moteur de recherche Google (http://www.google.fr/)

 

Google permet de trouver des pages web,  des images, des groupes (discussion d’internautes sur un sujet défini), des sites référencés sous forme d’annuaires et des actualités. 

 

Les recherches avancées et préférences permettent de paramétrer Google comme on le souhaite, nombre de réponses par page, langue, date de document …

 

Par exemple Google offre des moyens pour parvenir à une recherche précise grâce à  diverses possibilités de formulations explicites :

• « Tous » les mots

• « Expression exacte »

• « Au moins un » des mots

• « Aucun » des mots suivants

 

L’annuaire Yahoo (http://fr.dir.yahoo.com/)

 

Le principe d’une recherche à l’aide d’un annuaire est différent, il faut « suivre »une arborescence. Si l’on souhaite faire une recherche sur des institutions, des formations par exemple cette recherche est particulièrement adaptée. Par exemple les portails des fournisseurs d’accès proposent des rubriques santé, vie pratique, emploi… très pratique pour avoir des réponses pertinentes directement.

 

3.  Evaluer, enregistrer et renommer :

 

Dans une recherche mieux vaut privilégier les sources officielles et lire avec attention les pages de type « Qui sommes-nous ? »Toujours avoir à l’esprit ces mêmes questions :

 

•  Le site est-il fiable ?

•  L'information est-elle intéressante ?

•  Est-ce bien ce que je cherchais ?

•  Est-elle encore valable ?

 

Remarque 

 

Tout en identifiant les sources d’information, lorsque vous découvrez une page intéressante, enregistrez l’adresse afin de la retrouver facilement.

 Aujourd’hui plusieurs solutions permettent d’aider la gestion et l’organisation des favoris (foxmarks, delicious, …) la particularité de ces dernières est de permettre d’y accéder de n’importe quel poste (travail, maison, cybercafé…).

 

Après une présentation de l’utilisation d’un certain nombre d’outils, il nous revient d évoquer quelques logiciels de collectes d’information selon la présentation de Marc Ajalbert,   veilleur- IFIE en se référant à son article paru dans regard sur l’IE du 18 Janvier 2007.

 

II- Quelques Logiciels Intéressants

 

Dans son article le veilleur nous présente les logiciels suivants :

 

Copernic Tracker est le dernier logiciel édité par Copernic. La version 1.1 de ce logiciel permet de surveiller un grand nombre de pages web, d'effectuer un filtrage sur mots-clés ou encore de surveiller un site web dans son intégralité. Ce logiciel offre une   prise   en  main   simple   et   donne   rapidement   de   bons   résultats.  Une   parfaite intégration au navigateur permet de mettre une page en surveillance en un seul clic. C'est également un bon outil pour la sauvegarde des pages surveillés.

 

Orbiscope Observer  est   également   un  logiciel   canadien  spécialisé  dans   la surveillance   de   page  web.   Il   propose   des   fonctionnalités   intéressantes   comme   la surveillance par lots ou l'extraction de fils RSS. Pour chacune des pages surveillées il est possible de poser des mots clés; ces derniers sont alors mis en surbrillance de manière très visible. Le seul bémol de ce logiciel est l'impossibilité de conserver les différentes versions d'une page surveillée, modification qui  devrait arriver dans une prochaine version.

 

Website Watcher est un des logiciels les plus connus mais dans le domaine, il mérite largement sa réputation tant son efficacité est grande. Toutefois cette efficacité est à mettre en regard de sa prise en main pas toujours évidente. Ce logiciel permet de surveiller quasiment tout type d'information présente sur le Web. Ce logiciel offre des fonctionnalités et des résultats dignes des grosses solutions de veille intégrées de Digimind ou de Temis.

 

Par ARMAND K. - Publié dans : VEILLE STRATEGIQUE - Communauté : COMMUNAUTE IVOIRIENNE D'INTELLIGENCE ECONOMIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Présentation

IMAGE

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Texte Libre

Profil

  • ARMAND KAN.
  • Homme
  • voyages Humour politique internet environnement
  • Etudes d'économie, prospective et planification stratégique, intelligence économique, développement du capital humain, Genre et protection des droits de la femme

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés