Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

v2.jpg En prospective il une phrase qui donne son sens à la discipline, « ne pas anticiper, c’est mourir ».  De plus en plus, Influencées par un environnement incertain et complexe, les entreprises ne manquent pas d’inspiration pour  séduire la clientèle très exigeante en proposant des produits et des services  compétitifs. Elles s’organisent afin de trouver un équilibre entre leurs contraintes et les attentes des clients. Ainsi la capacité de survie des entreprises ou d’une organisation dépend pour partie de son aptitude à anticiper les changements extérieurs et à les prendre en compte dans la définition des axes stratégiques qu’elles souhaitent poursuivre (Choo, 1999). Les entreprises doivent être capables de pouvoir analyser les informations relatives à leur environnement tant interne qu’externe.

Dans la littérature économique et surtout les recherches dans le domaine du management stratégique ont montré une forte corrélation entre la performance d’une entreprise et sa capacité à organiser un processus d’écoute de l’environnement Choo (2001). Cependant, si ces études  s’accordent à reconnaître l’importance d’un système de surveillance de l’environnement, ils ne s’interrogent pas sur ses conditions de mise en place et de réussite. Or, il est légitime et plus évident de penser que la compréhension d’un système de surveillance de l’environnement n’est pas sans difficultés. Bien comprendre son environnement nécessite un certains nombre de dispositions, dans la mesure l’environnement d’une organisation, approche globale et systémique  repose lui-même sur un système dynamique.

Pour mieux appréhender son environnement, il faut se libérer des obligations aux nous sommet l’urgence car « quant il est urgent, c’est déjà trop tard » (Talleyrand). Il faut donc éviter de gérer les urgences et s’inscrire dans une logique d’anticipation pour les entreprises. C’est pourquoi pour atteindre ses objectifs l’entreprise doit balayer en long et en large son environnement. Pour ce faire les entreprises disposent de divers outils. La maîtrise de son environnement à travers la mise en place d’un système d’information efficace et efficient fait appel une analyse de la structure de l’entreprise. Ainsi l’indentification des variables clés de l’entreprise et de son environnement se font à l’aide de l’analyse structurelle.

Un environnement favorable et compris permet de mieux formuler les stratégies en vue de générer des actions qui contribuent à un meilleur positionnement de l’entreprise dans un espace concurrentiel de plus en plus universel. Pour un diagnostic global axé sur implication de l’ensemble des acteurs (internes et extérieurs) de l’entreprise, il est nécessaire de mettre en place une matrice d’intelligence stratégique, outil essentiel pour une organisation qui veut un futur désiré. Cette matrice a pour finalité de permettre à l’entreprise de mieux comprendre son environnement afin de saisir les opportunités et d’écarter les menaces. La matrice d’intelligence stratégique se représente comme nous le montre le tableau suivant. Pour l’heure nous présenterons simplement les variables qui la composent ; c’est une combinaison entre les facteurs qui influencent l’entreprise et des variables clés déterminantes dans  la formulation d’une stratégie. Il s’agit d’analyser les actions et contre-actions de chaque élément qui animent la matrice.

 

La matrice d’intelligence stratégique

 

 

FACTEURS

VARIABLES

1

2

3

4

5

6

7

8

9

ECONOMIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOCIAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POLITIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ENVIRONNEMENTAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CULTUREL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TECHNOLOGIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Source : de Prospective, présenté par Koby Assa Théophile, Grand-Bassam, Mantchan hôtel, le 25 Octobre 2009)

 

Description des variables :

  1. Germes de changement ; ce sont des événements qui surviennent contre lesquelles ont ne peur rien mais avec lesquelles toute organisation doit composer. Exemple la mort d’un leader charismatique…
  2. Acteurs ; décrypter les rapports de forces et de positionnement par rapport aux enjeux de l’entreprise. La diversité des acteurs qui sont, par définition, l’ensemble des forces porteuses de projets à la poursuite de leurs intérêts économiques, sociaux, politiques etc… fait partie intégrante de la problématique du développement. Des acteurs qui doivent être pris en considération dans la mise en œuvre de la stratégie.
  3. Incertitudes critiques ; impossibilité de connaître les éléments du futur. Cela représente une chance, là les jeux ne sont pas fait, il nous faut agir.  En effet elles Désignent des phénomènes dont l’impact est considéré comme décisif et structurant pour le futur  d’une organisation et dont l’évolution peut prendre plusieurs directions possibles avec leurs impacts.
  4. Les tendances lourdes ; c’est l’ensemble des variables majeures porteuses d’avenir. Elles  sont des mécanismes pouvant affecter le phénomène sur une longue période, ou des tendances qui se sont manifestées dans le passé lointain ou récent et qui risquent encore d’avoir des répercussions.
  5. Les stratégies passées et présentes ; elles représentent les expériences d’une organisation en matière de gestion de crise. C’est l’ensemble des réflexions et analyses passées et des actions présentes permettant d’avoir une vision pour l’entreprise. C’est la culture de l’entreprise.

Les variables 6, 7, 8,9 constituent les éléments de la matrice SWOT. (conf. La matrice diagnostic stratégique, sur ce blog). Il s’agit des variables suivantes : forces, faiblesses, opportunités et menaces.

Par ailleurs, il est important se souligner que :

La partie en bleu représente les variables internes (environnement interne)

La partie en jaune concerne les variables externes (environnement externe)

Bien que le plus souvent utilisée en prospective cette matrice peut également montrer son efficacité dans divers domaine. L’intelligence économique dans le cadre de la construction d’un système d’information pour les entreprises, dans le but de mieux  leur faire comprendre leur environnement peut faire un safari dans l’univers de la matrice d’intelligence stratégique.

 

Tag(s) : #PROSPECTIVE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :